Dans l’amour qui lie un homme et une femme, les fantasmes sont-ils la bienvenue ? Amour et fantasmes peuvent-ils faire bon ménage dans un couple? Ce sont des questions qui peuvent se poser au sein d’une relation amoureuse.
On tend souvent à penser que seuls les hommes possèdent des fantasmes. Mais c’est faux. Les femmes aussi ont leurs désirs secrets. Leurs envies amoureuses et sexuelles sont, comme celles des hommes, bien nombreuses et variables.
En couple, le fantasme converge surtout vers la sexualité. Et, malgré la différence entre les hommes et les femmes, ainsi que leurs besoins sexuels, l’homme est prêt à assouvir ses désirs et a en permanence des envies sexuelles ; par contre, la femme préfère souvent rester au stade du fantasme. Elle laisse libre cours à son imagination pour élaborer des scénarios fous et coquins, parfois inavouables ou irréalisables.

Mais comme l’amour n’a pas de frontière, la sexualité peut aussi donc se vivre sans préjugés. On peut choisir de garder pour soi les fantasmes qu’on a, ou choisir de les partager, de s’en servir pour stimuler notre libido, voire de les assouvir et de les réaliser, peu importe tant qu’au sein du couple, il y a compréhension et accord mutuel. Mais il est quand même utile de souligner aussi que certains fantasmes sont trop pervers voire illégaux et qu’ils doivent rester du domaine de l’imaginaire.

  • Faut-il exprimer nos fantasmes ?

D’habitude, on pense qu’en révélant nos désirs, on affectera l’autre. Il peut naître alors des frustrations qui s’exprimeront, au péril du couple, par des infidélités passagères ou persistantes. D’une manière ou d’une autre donc, le couple se doit de révéler et briser les frontières entre amour et fantasmes. D’ailleurs, le fantasme ne peut s’enraciner que par rapport à celui ou celle qu’on aime et qui nous plaît. Et quelque part, l’amour lui-même se nourrit de fantasmes même si ceux-ci ne sont pas dévoilés.
Donc, dans une vie amoureuse, pour avoir une sexualité épanouie, il faut parfois savoir exprimer ses fantasmes. Ce n’est ni honteux, ni immoral de fantasmer sur une rencontre ou sur quelqu’un. Au contraire, ça aide à stimuler les désirs. Même si beaucoup de gens trouvent que ces types d’imagination sont anormaux, comme si c’était une forme d’infidélité.
Un sexologue a expliqué : « Lors d‘un rapport sexuel, on n’est pas toujours obligé de ne penser qu’à celui ou celle avec qui on partage notre vie. On a le droit de s’imaginer une autre situation érotique. Cela permet d’assouvir nos besoins et prendre plaisir pendant l’acte ».
De même quand on se retrouve seul, fantasmer sur quelqu’un ne doit pas être chose anormale. Au contraire, l’absence de fantasme à cause d’un esprit trop renfermé ou d’un imaginaire peu développé peut être négative pour la sexualité. Il peut arriver que le mécanisme d’excitation ne fonctionne plus, ce qui provoquera des problèmes de désirs au sein du couple.

  • Faut-il réaliser nos fantasmes ?

Pas forcément.

Karina, 34 ans : « Faire l’amour à un inconnu, un de mes plus vieux fantasmes. Je voudrais juste profiter de l’instant, sans s’engager, sans rien promettre. Je pense que ça doit être merveilleusement bon ! Mais je ne pense pas que ce fantasme est fait pour être assouvi. Si je le réalise, c’est sûr qu’il ne m’excitera plus»
Un fantasme est une situation imaginaire idéalisée. Le réaliser pourrait décevoir ou pire, il peut perdre sa capacité à recharger votre libido. Donc il faut réfléchir à deux fois avant de franchir l’étape.
Quelque soit le fantasme à réaliser, il se peut que votre partenaire ne soit pas tenté. Il ne faut pas l’obliger, il faut à tout moment lui donner la possibilité de revenir sur sa décision.

Les fantasmes féminins

Voici les fantasmes féminins les plus courants. Vous pouvez déculpabiliser si vous les avez déjà eus. Sinon, pour vous inspirer, choisissez en un.

– Prendre un homme de force
– Etre prise de force
– Faire l’amour sur la plage ou en un lieu exotique
– Faire l’amour en plein air, en pleine nature
– Faire l’amour avec votre partenaire habituel mais les yeux bandés
– Faire un sexy striptease
– Dire des mots grossiers à votre partenaire
– Ne pas porter de sous-vêtements
– Se faire attacher
– Etre épiée pendant les ébats
– Initier l’amour à un garçon plus jeune
– Faire l’amour comme dans les films
– Faire l’amour à un inconnu
– Faire l’amour sur le lieu de travail
– Faire l’amour avec un homme en uniforme
– Faire l’amour avec un autre devant son homme
– Prendre le rôle d’une prostituée
– Soirée avec des stripteaseurs
– Une bonne fessée de la part de Jules
– …etc

Les fantasmes masculins

Voici quelques-uns, bien qu’ils soient innombrables :

Faire l’amour :
– avec deux femmes
– Avec une jolie auto-stoppeuse
– Avec une hôtesse de l’air ou une infirmière
– Avec une inconnue
– Avec la femme de votre patron
– Avec la voisine de pallier
– Se faire attacher par une ou des femmes
– Prendre en photos une femme qui se déshabille petit-à petit
– Epier un couple faire l’amour
– Votre copine excitant une foule d’hommes
– Une bonne fessée à votre amoureuse
– Humilié par une belle femme vêtue de cuir
– .. .etc

Souvent, les fantasmes vont tellement de pair avec le tabou et l’interdit. Bien que d’un côté, il est parfois nécessaire de les exprimer au sein d’un couple, d’un autre ce n’est pas forcément utile de les dévoiler à notre moitié. Quoi qu’il en soit, il est aussi important de garder son jardin secret.

Justement, ce qui fait le charme de la sexualité féminine c’est le côté mystérieux qui l’entoure. Le fait de faire planer le mystère dans la tête de son homme est bien plus excitant que de lui révéler nos fantasmes les plus coquins. Par contre, les hommes ne doivent pas se gêner à partager leurs désirs à leur partenaire. Comme généralement, les fantasmes masculins sont surtout corporels.

Bref, il faut savoir bien jauger amour et fantasmes pour qu’un couple s’épanouisse sincèrement et librement.